8 règles d’or pour reprendre le sport après l’accouchement… en toute sérénité !


Illustration d’Isabelle Maroger

Vos baskets sont déjà dans votre sac, votre serviette de sport ne demande qu’à être mouillée, bref, vous êtes dans les starting-blocks… Avant de plonger dans le grand bain, il y a néanmoins quelques règles à respecter.

 

Je mouille le maillot au bon moment

Illustration d’Isabelle Maroger

Si les professionnels de santé conseillent généralement d’attendre la fin de la rééducation du périnée pour reprendre un sport intensif, vous pouvez vous remettre aux sports doux (natation, yoga…) plus tôt. Seule condition à la reprise : avoir le « go » de votre corps ! Si vous avez encore des saignements ou si les fils de l’épisiotomie ne se sont pas encore résorbés, cela signifie qu’il est trop tôt.

Je n’oublie pas que je trempe dans les hormones

Il n’y a pas que la zone périnéale qui est chamboulée par la grossesse. Les ligaments, assouplis par l’imprégnation hormonale, restent fragiles pendant environ 6 semaines après la naissance. Mieux vaut par conséquent éviter certaines activités qui les sollicitent beaucoup, comme le vélo…

Illustration d’Isabelle Maroger

Je fonds par paliers

On ne reprend pas le sport de la même manière si l’on a pris seulement 10 petits kilos pendant la grossesse ou bien si la balance affiche « poids de forme + 25 kg ». Vous avez pris beaucoup de poids en attendant votre bébé ? Il va falloir faire particulièrement attention à vos articulations. Commencez par la pratique d’un sport doux, idéalement en piscine (natation, aquagym, aquabiking…). Une fois que vous aurez perdu quelques kilos, vous pourrez passer à un sport plus intense (course à pied, fitness…).

Je brasse toutes les zones sensibles

Si le sport que vous avez choisi ne fait pas spécifiquement travailler les zones sensibilisées par la grossesse (vélo, course…), veillez à compléter vos séances par des exercices ciblés sur les abdos, les lombaires ou encore la poitrine. L’objectif est de rétablir votre équilibre musculaire pour éviter les petits bobos à long terme.

Je ne me mets pas la pression

Illustration d’Isabelle Maroger

Oubliez toutes ces vedettes qui exhibent leurs tablettes de chocolat six jours après l’accouchement ! Rappelez-vous plutôt l’adage (plein de bon sens) de nos grands-mères selon lequel, s’il a fallu 9 mois pour prendre du poids, il faudra 9 mois pour le perdre ! En un mot : inutile de vous mettre la pression en cherchant à perdre vos kilos trop rapidement.

Je ne nage pas entre deux eaux si j’allaite

Il n’y a aucune contre-indication à la reprise du sport quand on allaite (voir encadré ci-dessous). Toutefois, veillez à investir dans un soutien-gorge adapté ainsi qu’à privilégier la tétée ou à tirer votre lait avant la séance, histoire d’éviter quelques désagréments lactés pendant votre cours de gym !

Sport et allaitement : allez-y les yeux fermés… ou presque !

Vous pouvez continuer à donner le sein et vous remettre à suer sans inquiétude, à condition de respecter quelques précautions.

– Évitez les sports stressants (squash…) et privilégiez les activités douces. Le fait d’être sereine facilitera les mises au sein !

– Limitez les efforts trop intenses, ils favorisent la production d’acide lactique : ce dernier peut altérer le goût du lait, ce qui ne conviendra pas forcément à votre bébé.

Je surveille les tendinites

Les jeunes mamans sont particulièrement sujettes aux tendinites au niveau des poignets ou des coudes. En cause, les efforts fournis pour porter leur bébé, mais aussi l’allaitement. Vous sentez des douleurs lancinantes dans le coude, l’avant-bras ou le poignet ? Consultez un thérapeute avant de continuer vos entraînements. Au quotidien, veillez à porter votre bébé des deux bras, à surveiller votre posture et à utiliser une écharpe ou un porte-bébé lorsque vous êtes fatiguée.

Illustration d’Isabelle Maroger

J’inonde mon praticien de questions

Vous avez des doutes ou des appréhensions sur la reprise du sport ? L’entretien postnatal avec votre sage-femme ou votre gynécologue est également l’occasion d’aborder les questions que vous vous posez sur votre remise en forme. Profitez-en !

 

 

Extrait du livre
Mon cahier Forme et minceur après bébé
Véronique Deiller (auteur)
Isabelle Maroger (illustrations intérieures et couverture) Retrouvez Isabelle Maroger sur son blog et sur Instagram

Vous aimerez aussi

500
Je me lève tous les jours du bon pied
June 14, 2018
500
Les bons réflexes au quotidien : petits challenges pilates
June 12, 2018
500
Le voyage minimaliste ou zéro déchet, c’est trendy !
June 07, 2018
Illustration de Djoïna Amrani
Mes 7 rituels antistress
June 01, 2018
Yoga food, une alimentation healthy
May 29, 2018
Mes astuces anti-tabac
May 24, 2018
Je réveille mes abdos
May 22, 2018
Photo de Delphine Depras
Zen is in the trees
May 18, 2018
Les 4 piliers de la maman zen
May 17, 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.