Do you speak chat ?


Illustration de Djoïna Amrani

Illustration de Djoïna Amrani

Votre chat communique avec vous de plein de manières possibles. Il utilise pour cela toute une panoplie de signaux, en passant des vocalises aux postures. Le problème, c’est que parfois on se méprend un peu sur la signification des signaux ! Or, savoir les décrypter permet d’éviter bien des conflits, des prises de tête et de mieux appréhender ses besoins.

Les miaulements

Si Monsieur Chat miaule, c’est qu’il doit avoir besoin de quelque chose, qu’il doit se sentir malheureux, qu’il s’ennuie, que vous lui manquez… Nous avons souvent tendance à interpréter chaque miaulement comme une demande de la part du chat. Or ce n’est pas toujours le cas !

 

Dans le petit dico chat…

  • Illustration de Djoïna Amrani

    Illustration de Djoïna Amrani

    Trille (comme un petit roucoulement) = « Hello ! »

  • Miaulement = « J’en ai marre… / Tralaliloula ! / Coucou ! / Je m’éclate ! / C’est quoi ce truc ? »… Les miaulements peuvent autant exprimer des émotions que des états agréables ou désagréables.
  • Miaulement long = en période de reproduction : « Chériiiii… je suis prêt(e) ! » Mais ça peut aussi vouloir dire : « Help ! » ou « Viens jouer, allez ! » On est plus dans l’appel sexuel, ou dans la détresse, l’appel/l’invitation lancinante, même si certains utilisent aussi ce type de miaulement pour dire bonjour !

 

Et puis, il y a les autres vocalises, comme :

  • Grondements/grognements = « Ça commence à m’énerver… je te préviens, si tu insistes j’t’explose ! » On assiste souvent à ça lorsque deux chats se rencontrent, ou encore quand vous lui donnez un médicament par exemple, et que bien sûr, ça l’énerve !
  • Feulements = « Pas un pas de plus ou je tire ! » Encore une fois, on peut entendre ces feulements quand des chats se confrontent ou, pour reprendre l’exemple du médicament, quand vous lui courez après pour l’attraper et qu’il se retrouve acculé.
  • Hurlements = « Lâche-moi ! AÏE ! Tu m’énerves ! » On entend ces hurlements quand deux chats (ou plus) se battent vraiment !
  • Caquetage (sorte de petits claquements de dents) = « Oh, celui-là je le croquerais bien mais… oh… je ne peux pas l’attraper ! Ça me rend dingue ! » On entend souvent ces caquetages quand le chat regarde un pigeon par la fenêtre, par exemple !
Illustration de Djoïna Amrani

Illustration de Djoïna Amrani

Qu’est-ce que ça veut dire ?

Votre chat communique pour échanger sur son état, pour demander de l’attention, de l’affection, pour se défendre, avertir, et il faut savoir qu’il s’exprime aussi parfois juste pour lui-même ! Un peu comme il vous arrive peut-être de vous parler à vous-même, de ronchonner ou de siffloter ; il n’attend pas forcément de réponse de votre part.

Help, il miaule tout le temps !

Le souci, c’est qu’en répondant systématiquement à tous ses miaulements, vous apprenez à votre chat qu’il peut ainsi obtenir quelque chose (une porte qui s’ouvre, un moment de jeu, une friandise, etc.), et il peut alors se mettre à réclamer sans cesse. Aussi, si vous voulez qu’il miaule moins, il faut tout simplement ne plus lui répondre, ou pas tout le temps !

Illustration de Djoïna Amrani

Illustration de Djoïna Amrani

Si votre chat miaule la nuit, par exemple, sachez que même s’il se prend un coussin sur la tête, ça reste pour lui une interaction… Il ne comprendra pas qu’il a fait trop de bruit, mais que son comportement a entraîné une réponse de votre part, qu’il a obtenu de l’attention… !

Votre chat vous réveille la nuit pour réclamer à manger ? Mettez-lui des croquettes à volonté, vous verrez qu’il cessera.

Votre chat vous réveille la nuit pour réclamer à manger ? Mettez-lui des croquettes à volonté, vous verrez qu’il cessera.

Le ronronnement

Illustration de Djoïna Amrani

Illustration de Djoïna Amrani

Le ronronnement induit souvent en erreur. Effectivement, nous interprétons les ronronnements comme le signe que le chat est heureux. Ça peut être très satisfaisant pour nous, mais aussi inquiétant quand le chat ne ronronne pas… on se dit que quelque chose cloche, qu’il est malheureux… Or le chat ne ronronne pas systématiquement pour exprimer son bien-être. En effet, le ronron émet des vibrations qui sont apaisantes pour le chat. Il lui arrive donc de ronronner pour calmer son mal-être, pour s’apaiser et soulager une douleur.

 

Par exemple, une chatte qui vient de mettre bas et qui ronronne sans arrêt ne le fait peut-être pas parce qu’elle est rassurée et contente que vous soyez auprès d’elle, mais parce que cela calme sa douleur.

 

Et chez vous, ça se passe comment avec votre chat ?

 

Extrait du livre
Mon cahier Mon Chat & moi 
Mon Cahier Mon chat & moi
Marion Ruffié (auteur)  Retrouvez Marion Ruffié sur son blog et sur sa chaîne YouTube
Djoïna Amrani
(illustrations intérieures)
Retrouvez Djoïna Amrani sur son blog, sur Facebook et sur Instagram
Isabelle Maroger
(illustration couverture)
Retrouvez Isabelle Maroger sur son blog et sur Instagram

 

Vous aimerez aussi

Les idées reçues du zéro déchet
October 12, 2019
Mon shopping fitness
October 05, 2019
Et si ma good mood passait par une good food?
September 21, 2019
Je renoue avec mon féminin sacré
September 05, 2019
Illustration d'Isabelle Maroger
Mon running de vacances
July 20, 2019
Mes vacances et mon chat
July 13, 2019
Malgré la chaleur, je sculpte mon corps !
July 03, 2019
Le hygge, c’est bon aussi en été !
June 01, 2019
Les beaux jours reviennent, je passe en mode minceur !
March 16, 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.