La respiration abdominale anti-stress


Respiration et émotions

Illustration de Sophie Ruffieux

La respiration est totalement liée à notre cerveau et à nos émotions. Avez-vous remarqué que lorsque vous êtes stressée ou face à un grave problème, vous avez tendance à respirer plus difficilement ou même à vous plonger en apnée ? C’est exactement le contraire qu’il faut apprendre à faire ! Le yoga flow vous enseigne à prendre le contrôle de votre souffle et donc de vos émotions. Une bonne oxygénation permet de garder les idées claires, et surtout son calme.

En des termes plus scientifiques, l’inspiration et l’expiration sont en étroite collaboration avec le centre de notre cerveau, l’hypothalamus. C’est l’hypothalamus qui envoie un mauvais message si notre souffle est coupé ou saccadé, ce qui enclenche des perturbations. En pratiquant le yoga flow, vous ne pourrez certes pas maîtriser vos émotions, mais mieux les appréhender et les contrôler, ce qui vous évitera de vous laisser submerger. En apprenant à respirer d’une manière profonde et régulière, vous ne laissez plus les émotions négatives vous contrôler, et votre corps et votre mental se trouvent ainsi protégés.

 

Illustration de Sophie Ruffieux

Bien respirer – c’est-à-dire inspirer profondément et expirer lentement – est le B.-A.-ba pour apaiser et maîtriser notre mental.

Le souffle flow libère les tensions physiques et favorise un relâchement du flux de la pensée. Du point de vue psychologique et émotionnel, la relation entre respiration et psychisme est double : le psychisme influence la respiration, et réciproquement.

En se concentrant sur le souffle, on peut amener le mental à se poser, ce qui développe la concentration et permet l’accès à des zones plus profondes de la conscience.

La respiration est comme un thermomètre qui vous renseigne en permanence sur votre état émotionnel. Si vous adoptez une respiration lente, et surtout détendue, votre quotidien le sera aussi, car mieux vous respirerez, mieux vous vivrez.

Illustration de Sophie Ruffieux

La respiration abdominale anti-stress

Plongeons-nous dans la « respiration », l’une des plus importantes : la respiration abdominale, celle qui vient du ventre, point névralgique de notre corps. Avant d’utiliser une des techniques de relaxation, je vous invite à commencer par cette respiration. C’est une des bases pour vous recentrer et vous calmer. Autre avantage de cette technique : elle se pratique partout, chez vous, au bureau ou dans votre voiture !

Cet exercice ne prend que quelques minutes, et une fois apprivoisé vous pourrez l’utiliser dès que vous vous sentirez anxieuse, stressée ou en colère. La respiration abdominale est reconnue pour apaiser, quelle que soit l’émotion que vous ressentez ; la même respiration est utilisée pendant certains massages pour dénouer les tensions et autres blocages. Pour moi, c’est la clé de ce que nous appellerons « être à l’écoute » de son corps et le passage obligatoire avant d’enchaîner d’autres exercices destinés à vous emmener vers l’apaisement mental et la détente. Vous êtes prête ? Alors allons-y !

Illustration de Sophie Ruffieux

Quand ?

Afin de profiter le plus possible de cet exercice, vous pouvez pratiquer la respiration abdominale n’importe où et à n’importe quel moment de la journée. Faites par exemple entre 3 et 10 cycles de respiration par séance.

En pratiquant de façon régulière, cette technique de respiration vous procurera des sensations de relaxation, de bien-être et de quiétude et vous ne pourrez plus vous en passer ! Vous aurez gagné lorsque cette manière de respirer sera devenue pour vous un réflexe !

Comment ?

Première étape

Placez l’une de vos mains sur votre abdomen, au niveau du plexus solaire : l’endroit juste en bas du sternum et au-dessus du nombril.

Illustration de Sophie Ruffieux

Deuxième étape

Prenez une lente et profonde inspiration par le nez. Remplissez vos poumons le plus possible en vous rappelant que votre cage thoracique ne devra bouger que très peu pendant l’exercice. Votre ventre doit ressortir en poussant vers l’extérieur pendant l’inspiration.

C’est peut-être contre vos habitudes (surtout si vous « rentrez le ventre » en permanence !), mais c’est pourtant la bonne façon de faire. Faites-le et vous verrez que cela fonctionne bien mieux ainsi !

Troisième étape

Une fois vos poumons remplis, prenez un moment pour faire une pause, puis expirez tout l’air emmagasiné par la bouche. Pendant que vous laissez l’air sortir, permettez-vous de vous détendre. Imaginez toute la tension s’échapper de vos muscles. Pendant que vous expirez, votre ventre doit se creuser vers l’intérieur.

Durant la respiration abdominale, l’élément à surveiller est votre ventre qui bouge, et non votre cage thoracique. Votre ventre doit se gonfler et se creuser à chacune de vos respirations.

Gardez à l’esprit que tout le long de cet exercice, votre respiration doit être calme et régulière.

 

 

Extrait du livre
Mon cahier Yoga flow
Mon cahier Yoga flow
Hélène Duval (auteur) Retrouvez Hélène Duval sur Instagram
Sophie Ruffieux
(illustrations intérieures)
Retrouvez Sophie Ruffieux sur son blog, sur Facebook et sur Instagram
Isabelle Maroger
(illustration couverture)
Retrouvez Isabelle Maroger sur son blog et sur Instagram

Vous aimerez aussi

Mes astuces anti-tabac
May 24, 2018
Je réveille mes abdos
May 22, 2018
Photo de Delphine Depras
Zen is in the trees
May 18, 2018
Les 4 piliers de la maman zen
May 17, 2018
Pratiquez le yoga au bureau en catimini
May 15, 2018
Les beautyfood pour être au top avant l’été
May 07, 2018
Illustration de Lili la Baleine
Je m’attaque à la cellulite
May 04, 2018
Reprenez le contrôle de votre silhouette !
May 03, 2018
Illustration de Mademoiselle Eve
Programme : opération rangement !
May 01, 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *