Qu’est-ce qui fait grossir ?


Il ne s’agit pas de dresser une liste de produits alimentaires à éviter. Ce ne sont pas les aliments qui font grossir mais ce que l’on en fait : le pain ne fait pas grossir… mais une demi-baguette tartinée de pâte au chocolat, tous les jours à 16 heures… ça, ça fait grossir !

Illustration d'Isabelle Maroger

Illustration d’Isabelle Maroger

Comment gérer les plaisirs de la vie ?

Tout ce qui sort de votre équilibre alimentaire est du domaine de l’écart. L’écart n’est pas interdit mais demande une certaine gestion afin de passer inaperçu sur la balance.

Les écarts ne se gèrent pas à la journée : si vous faites un écart à midi, il ne s’agit pas de manger moins le soir, au risque d’avoir faim dans la soirée et donc de grignoter. Et pour les mêmes raisons, il ne faut pas manger moins le lendemain.

Les écarts se gèrent à la semaine. Une semaine se compose de 14 repas principaux. Si une grande majorité de ces repas sont équilibrés, tout écart, aussi gros soit-il, passera inaperçu.

Combien d’écarts puis-je faire ? La gestion des écarts ne suit pas une règle mathématique, tout dépend des écarts, de leur fréquence… Le but n’est pas de faire un maximum d’écarts. Il est de manger équilibré un maximum, gage de bonne santé, et de faire ses écarts dans le plaisir : j’en ai envie, je le mange, je n’en ai pas envie, je ne le mange pas. Avez-vous plaisir à manger une deuxième poignée de cacahuètes ? Avez-vous plaisir à manger un pain au chocolat à 16 heures cinq jours de suite ? Posez-vous les bonnes questions.

 

Petit tour d’horizon des comportements à risque

Sauter un repas fait grossir

Illustration d'Isabelle Maroger

Illustration d’Isabelle Maroger

En sautant un repas ou en diminuant les apports nutritionnels au cours d’un repas, vous placez votre corps en état de manque. Faim, grignotage et stockage sont alors au menu !

Si vous n’avez pas faim ou si vous n’avez pas le temps ou l’envie de préparer votre repas, privilégiez des aliments de faible volume mais à densité nutritionnelle raisonnable. Le sandwich est la solution idéale : apport de sucres lents par le pain, de protéines (jambon, thon, saumon fumé, poulet, œuf dur…), de matières grasses (beurre, mayonnaise, crème fraîche…), de fibres (salade ou autre crudité, tomates cerises à picorer en accompagnement) et de calcium (fromage). En ajoutant un fruit, vous aurez un repas équilibré.

 

Le grignotage fait grossir

Illustration d'Isabelle Maroger

Illustration d’Isabelle Maroger

Partager un gâteau d’anniversaire le dimanche après-midi en famille ne vous fera pas grossir. Le danger vient du grignotage systématique : tous les jours à 10 heures ou 16 heures vous faites un en-cas ou vous grignotez du chocolat devant la télévision le soir. Cet apport augmente votre prise de calories et vous fera grossir sur le long terme. En mangeant équilibré et en adoptant une bonne hygiène comportementale autour de vos repas, vous ne ressentirez pas le besoin de cette collation. Prendre un thé peut vous aider à passer le cap mais ne tombez pas dans les biscuits vendus comme allégés, ils ne vous aideront pas à vous déshabituer du geste de manger. Décaler le fruit du dessert pour plus tard est également dangereux car le geste est là quand même. Soyez à l’écoute de votre corps et distinguez la faim de l’envie.

Le grignotage compulsif, en réponse à une angoisse ou à un stress, peut également avoir des conséquences sur la balance. Posez-vous les bonnes questions : « Est-ce que cette tablette de chocolat va résoudre mon problème ? » Sur le moment oui… mais ensuite s’ajoute au mal-être un sentiment de culpabilité, d’impuissance. N’y a-t-il pas d’autres moyens pour gérer cette situation ?

 

Une mauvaise relation avec l’alimentation

Illustration d'Isabelle Maroger

Illustration d’Isabelle Maroger

Pourquoi mange-t-on ? Question bête mais tellement importante ! L’alimentation est un besoin vital puisqu’elle nous apporte l’énergie dont nous avons besoin et les éléments nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme. Mais c’est aussi un PLAISIR ! Tant que vous mangerez pour ces deux raisons, besoin vital et plaisir, vous serez en harmonie avec votre assiette et votre balance. En effet, le plaisir induit un certain contrôle : vous mangez avec plaisir 1, 2, 3 carrés de chocolat… mais êtes-vous dans le plaisir quand vous avalez la tablette entière ?

Et exit les mauvaises habitudes !

 « Je m’ennuie donc je mange. » L’alimentation n’est pas un remède à l’ennui : trouvez plutôt une autre occupation plaisante, moins culpabilisante !

Illustration d'Isabelle Maroger

Illustration d’Isabelle Maroger

 « Je suis fatiguée donc je mange. » L’alimentation n’est pas un remède à la fatigue. Si vous êtes fatiguée… reposez-vous !

 « Je suis stressée donc je mange. » L’alimentation n’est pas un antidépresseur, il y a d’autres moyens de gérer un stress, sans conséquence sur la balance et la santé !

Sortez de l’automatisme, mettez l’alimentation à un plan important de votre organisation et reprenez le contrôle pour retrouver le VRAI plaisir de manger !

 

L’accumulation des écarts fait grossir

Illustration d'Isabelle Maroger

Illustration d’Isabelle Maroger

Rien n’est joué en un seul repas, les écarts se gèrent à la semaine. Et une semaine, c’est 14 repas, sans compter les petits déjeuners. Veillez donc à équilibrer un maximum de repas et les écarts passeront inaperçus. Mais attention, il existe quand même une limite à ne pas dépasser !

Si les invitations se condensent dans la semaine, l’accumulation des écarts, tout comme le plaisir, se gère dans la modération. Ne faites pas le mouton : « Tout le monde prend du dessert, il faut donc que je prenne un dessert. » Eh bien non, si ce petit dessert sans prétention ne vous tente pas plus que ça, prenez un thé ou un café. « Il faut trinquer avec le patron sinon bonjour les réflexions ! » Faites-vous servir un verre mais ne le finissez pas, vous éviterez ainsi toute remarque désobligeante !

La gourmandise n’est pas un vilain défaut, la goinfrerie oui !

 

Extrait du livre
Mon cahier minceur saison printemps-été
Hélène Defretin (auteur) Retrouvez Hélène Defretin sur son site
Isabelle Maroger (illustrations) Retrouvez Isabelle Maroger sur son blog et sur Instagram

 

Vous aimerez aussi

500
Est-ce que je m’entraîne efficacement ?
July 10, 2018
Un rêve éveillé : la visualisation pour être zen
July 06, 2018
500
Mes astuces anti-grignotage
July 03, 2018
500
6 raisons d’alléger mon espace
June 28, 2018
500
Je prends soin de mes cheveux
June 26, 2018
500
La lithothérapie, comment ça marche ?
June 21, 2018
500
Je fais peau neuve
June 19, 2018
500
Je me lève tous les jours du bon pied
June 14, 2018
500
Les bons réflexes au quotidien : petits challenges pilates
June 12, 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.