Et si je m’offrais un tattoo ?


Illustration de Mademoiselle Eve

Ça vous a travaillée pendant toutes les vacances… Il faut dire que vous en avez vu de sacrément beaux sur la plage ! Et si, vous aussi, vous vous faisiez tatouer ?

Mais vous vous posez encore plein de questions : supporterai-je la douleur ? Comment choisir mon motif ? Sur quelle partie du corps le faire ? Comment réagiront les autres ? Et mon boss, dans tout ça ?

Il est normal, et même franchement important que vous vous interrogiez. Chaque tattoo est le fruit d’une histoire et d’une réflexion personnelles. Que vous optiez pour un petit tattoo discret ou pour un design plus visible, il sera un engagement sur le long terme et doit se faire dans les meilleures conditions pour bien vieillir et que vous ne regrettiez jamais votre geste.

Pour vous aider à murir cette réflexion, pourquoi ne pas faire des essais avec les tattoos éphémères ? Vous pourrez ainsi passer au tatouage définitif en pleine connaissance de cause : motif, emplacement, regard des autres : vous aurez tout expérimenté.

Les différents types de tattoo éphémère

Le henné, un art à part entière

Qui n’a jamais admiré les motifs voluptueux des tatouages au henné ? Souvent placés sur les mains ou les pieds, ces tattoos peuvent être faits ailleurs sur le corps et représenter tout type de motif. Notez toutefois que le tatouage au henné est une tradition dans les pays du Maghreb, du Proche et du Moyen-Orient, où il peut avoir certaines significations. Renseignez-vous avant de sauter le pas !

Illustration de Mademoiselle Eve

Comment ça marche ?

Les feuilles de la plante henné, qui donne cette coloration particulière marron ou orangée, sont réduites en poudre et mélangées à de l’eau. Une fois la pâte prête, elle est déposée sur la peau, généralement à l’aide d’une seringue en plastique, où elle sèche au moins une heure et demie. Le tatouage au henné va s’estomper en trois semaines environ, en fonction de la chaleur, du type de votre peau ou encore des produits de beauté utilisés.

Attention !

La plante henné n’est pas particulièrement allergisante, mais faites tout de même un test avant de vous lancer sur un design de grande ampleur. En revanche, méfiez-vous du henné dit « noir », qui est synthétique ou semi-synthétique. La pâte disposée à même la peau content de la paraphénylènediamine (PPD) qui peut provoquer des réactions allergiques graves, voire laisser des cicatrices à long terme, d’après la mise en garde du Syndicat des dermatologues.

Le jagua, une encre d’origine naturelle

Moins connu, le jagua est une technique venue d’Amérique latine qui permet également de faire des tattoos temporaires.

Comment ça marche ?

La pulpe du fruit dont la technique tient son nom est pressée pour obtenir une substance presque noire : votre tattoo ressemblera quasiment à un permanent, mais il s’effacera en une à deux semaines.

L’encre australienne, la solution des stars

Illustration de Mademoiselle Eve

Cette technique vient tout droit du milieu du cinéma. En effet, les tattoos arborés par les actrices et acteurs de films sont souvent créés pour l’occasion.

Comment ça marche ?

Si vous optez pour ce tattoo, c’est bien de l’encre, noire ou colorée, qui sera déposée sur votre épiderme mais pas insérée sous votre peau. L’encre australienne s’efface en une semaine environ : pratique pour faire un test avant de se lancer dans le tatouage permanent ! Le seul hic, c’est que cette technique n’est pas très répandue, et il sera peut-être compliqué de trouver un salon spécialisé près de chez vous…

Des décalco très kawaï !

Il n’y a pas que les tatouages Malabar qu’on peut se coller sur les bras ! Il existe aujourd’hui de très nombreux tattoos à décalquer, petits ou grands, qui feront leur effet le temps d’une soirée… C’est aussi une solution adoptée par le cinéma pour certains gros tatouages : vous vous souvenez de Lisbeth Salander de la saga Millenium ou encore de l’héroïne d’Alabama Monroe ? Elles étaient couvertes de décalcos !

Une solution parfaite pour celles qui sont encore indécises. Vous en trouverez forcément à votre goût : des motifs marins, rock ou délicats, des petits mots doux, de véritables œuvres d’art graphiques et colorées… N’hésitez plus, lâchez-vous !

Illustration de Mademoiselle Eve

Le tatouage semi-permanent, c’est quoi ?

A mi-chemin entre le tattoo permanent et le tattoo temporaire, il y a le semi-temporaire ! A première vue, la solution semble parfaite si vous n’avez pas envie de vous engager sur le long terme et de vieillir avec votre tatouage.

Comment ça marche ?

Comme pour le maquillage semi-permanent, une encre moins concentrée que celle des tatouages définitifs est injectée sous la peau, mais pas aussi profondément. En théorie, le renouvellement des cellules de l’épiderme efface le tatouage en cinq ans environ.

Attention !

En pratique, mieux vaut être méfiante : l’épaisseur de l’épiderme diffère d’une zone du corps à l’autre et d’une personne à l’autre. Difficile donc d’avoir la certitude que l’encre ne sera pas introduite plus en profondeur. Par ailleurs, de nombreuses personnes qui ont tenté l’expérience remarquent que certaines traces du tattoo ne s’effacent jamais complètement… risqué !

Voilà, vous avez toutes les cartes en main pour vous lancer… A vous la touche de style ultime !

Mon cahier Tatouage

Vous aimerez aussi

Zéro prise de tête avec le batch cooking !
September 25, 2019
Je fais le plein de good vibes !
September 19, 2019
Ma beauty routine d’été
July 06, 2019
Cet été, je teste le bain de forêt
June 26, 2019
Cet été, je pars en solo !
May 25, 2019
Opération rangement !
February 02, 2019
Et si je passais au sans gluten ?
January 19, 2019
Je me cocoone en mode green
January 16, 2019
Mon layering spécial fêtes pour être au top
December 29, 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.