Je m’entraîne en mode green


Vous voulez booster votre training ? Optimiser votre préparation, renforcer votre mental et améliorer votre récup ? Tout ça avec des méthodes 100 % naturelles ?

Illustration de Sophie Ruffieux

Trend alert, les fit-girls ! Si le sport est la grande tendance du moment, les plantes aussi, et les deux forment une super-team ! Pour vous entraîner comme une athlète et booster vos performances, les médecines douces agissent comme des dopants pour le corps et le mental. Douces, naturelles mais superpuissantes, les huiles essentielles, les plantes et l’homéopathie respectent votre corps de sportive. Elles vous assurent ainsi de le ménager pour pouvoir vivre votre passion le plus longtemps possible !

Depuis des millénaires, les plantes restent nos meilleures alliées en matière de remèdes, même si, au début du XXe siècle, sont arrivés les médicaments conventionnels. Certains sont d’ailleurs issus de la phytothérapie, mais fabriqués par l’industrie chimique. Ainsi, l’acide salicylique (ou son dérivé, l’aspirine) a remplacé le saule blanc et la reine-des-prés, les antibiotiques se sont substitués au thym et autres plantes aromatiques… Y revenir n’offre pourtant que des avantages : c’est efficace, plus respectueux du corps et 100 % green !

4 raisons d’utiliser les plantes quand on fait du sport

Par respect pour votre corps

Illustration de Sophie Ruffieux

Face aux scandales sanitaires liés aux effets indésirables de certains médicaments, on se tourne de plus en plus vers les produits naturels, notamment les plantes médicinales. Cela correspond aussi à une recherche de bien-être. De nombreuses personnes, athlètes professionnels et amateurs soucieux de leur santé, y recourent pour améliorer leurs capacités physiques et leurs performances, et pour apaiser leur maux…

Parce que leur efficacité est scientifiquement prouvée

De nombreuses données scientifiques confirment les vertus pharmacologiques des plantes médicinales, en matière de troubles aussi bien digestifs que musculaires ou articulaires, nerveux ou encore dermatologiques.

Mais attention, comme tout produit actif, elles sont loin d’être inoffensives ! La phytothérapie et l’aromathérapie nécessitent des précautions et le respect des posologies, en particulier lorsqu’il s’agit des huiles essentielles. Il est donc capital que vous suiviez bien les consignes qui vous sont données afin de tirer le meilleur bénéfice de ces plantes.

Illustration de Sophie Ruffieux

Parce que ce sont des dopants naturels

Anti-inflammatoires, antalgiques, stimulantes, les méthodes green boostent la concentration et la récupération, et offrent plus d’énergie et de force mentale, en toute sécurité et dans le respect du corps. De quoi améliorer ses performances ! L’HE de laurier noble donne confiance en soi, celle de lavande officinale stimule mentalement et combat l’anxiété, celle d’hélichryse italienne évite l’œdème, le bleu, la douleur, l’HE de lavande aspic contient du camphre qui décontracte les muscles…

Parce qu’elles servent à tout

Il existe de nombreuses préparations à faire soi-même : on peut confectionner son huile de massage à l’arnica pour récupérer après un running, utiliser l’HE de gaulthérie couchée pour combattre les douleurs musculaires, les courbatures et autres tendinites. Vous doperez votre mental grâce à l’HE de menthe poivrée ou la fameuse HE de lavande officinale. C’est ultra-efficace, simplissime, hyperagréable et, pour ne rien gâcher, économique !

Alors, on s’y met ?

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.