Mes cheveux à la plage


Vos cheveux sont un brin capricieux ? Ils n’en font qu’à leur tête et vous vous évertuez à les entretenir jour après jour pour les rendre beaux, fort et brillants…

Illustration de Mademoiselle Ève

Illustration de Mademoiselle Ève

Ce serait dommage de tout gâcher en quelques jours ! Avant de filer sur la plage, préparez votre hair beauty trousse et passez un été en toute sérénité !

Pour eux, les vacances ne sont pas de tout repos !

En été, les cheveux souffrent : brûlés par les rayons ardents, arrosés de sel ou de chlore, fouettés par le vent… Si on ne les protège pas, les écailles se fragilisent, l’eau (15 % de leur composition) s’évapore, la kératine (leur principal constituant) perd ses protéines, la couleur se délave. Bref, le cheveu se vide de sa substance et son cortex est mis à nu.

 

Check-list : dans ma valise, je mets…

  • Une huile végétale protectrice
  • Un masque réparateur
  • Un pic à chignon et des épingles (moins cassants que les élastiques)
  • Un peigne à larges dents
  • Un shampoing doux
  • Un paréo en coton (à nouer en bandeau ou turban pour protéger la tête du soleil)

 

Comment les protéger à la plage ou à la piscine ?

L’avis de l’expert, Christophe Robin, coloriste

Notre célèbre coloriste ne jure que par les huiles végétales naturelles en été, car « elles ne rentrent pas dans le cheveu mais créent une barrière protectrice et isolante et restaurent le film lipidique ». Certaines contiennent des indices naturels de protection, comme les huiles de framboise, de germe de blé, ou d’avocat. On les applique avant l’exposition, avant ou après le shampoing, ou pour se coiffer.

SOS cheveux en détresse

Illustration de Mademoiselle Ève

Illustration de Mademoiselle Ève

Ils ont grillé au soleil ? Appliquez mèche par mèche un baume constitué de ¾ d’huile de germe de blé + 1 noix de Biafine (liquéfiée au bain-marie). Laissez agir toute la nuit sous un turban de film plastique.

Ils ont été agressés par le sel ? Coiffez-les avec les doigts ou avec un peigne à dents larges plutôt qu’avec une brosse qui risque de fragiliser encore plus les écailles.

Ils sont devenus verts ? Par réaction chimique avec le chlore, les cheveux décolorés peuvent prendre des reflets absinthe. Pour les atténuer, versez 2 cachets d’aspirine effervescents dans une grande dose de shampoing délayé à l’eau, puis malaxez jusqu’à obtenir une pâte. Appliquez sur cheveux mouillés 10 minutes, puis rincez.

 

 

Vrai ou faux ?
Le sel est mauvais pour les cheveux !

Pas vraiment ! Nos cheveux aiment prendre un bain d’eau de mer (la sensation de l’eau sur la tête est si agréable !). Le sel marin, l’iode et le plancton contiennent une foule de minéraux et d’oligoéléments bénéfiques pour eux. Les cheveux gras sont purifiés, les cheveux mous sont tonifiés, les problèmes de pellicules et les démangeaisons sont calmés… Mais gardez la tête hors de l’eau si vos cheveux ont été lissés ou colorés car le sel ouvre les écailles !

 

Beach hair : « effet plage » versus « effet mouillé »

Si les deux évoquent un cheveu à la plage, ces deux déclinaisons d’un « bain de mer » ne créent pas exactement le même résultat. Mais on peut utiliser les deux en même temps pour créer des contrastes : plaquer toute la tête et froisser les longueurs par exemple.

Wet look / effet mouillé Beach wave / effet plage
L’effet Des cheveux brillants, glossy, plaqués comme au sortir de l’eau. Mouillés (mais pas ruisselants), huilés (mais pas graisseux). Naturel, mat et un brin sauvage, il imite le cheveu de surfeuse, sculpté à l’eau salée et aux embruns marins.
La formule ? Un mélange masque + huile
Ou un gel wet look.
Un mélange eau + sel
Ou un spray coiffant salé.
Aspect Mouillé, brillant, glossy. Mat, naturel, volumateur.
Le bon produit Une huile ou un gel wet look qui plaque et laisse le cheveu ultra miroitant même après séchage. Une brume à base de sel de mer qui sculpte des ondulations naturelles.
Mode d’emploi On répartit au peigne sur toute la chevelure, juste les tempes ou seulement les longueurs et on laisse sécher.  On vaporise sur cheveux mouillés, on froisse avec les doigts, on attache (ou pas), on laisse sécher à l’air libre.

 

Plouf : l’aquagym du cuir chevelu

  1. On immerge sa tête dans l’eau quelques minutes. Le temps d’imprégner la chevelure et de sentir une fraîcheur pétillante envahir le cuir chevelu.
  2. On masse son cuir chevelu avec la pulpe des doigts : les mains posées et légèrement écartées sur la tête, on exerce des pressions et de petites rotations avec le bout des doigts, de la nuque jusqu’au front.
  3. On rince sa tête à l’eau claire. Afin d’éliminer le sel, le sable et les particules qui deviennent irritantes dès qu’elles sèchent.

2 coiffures de naïade

Pour des ondulations sexy : faites des tresses réunies en petit chignon que vous portez toute la journée. Le soir, dénouez : waouh le wavy !

Pour allonger la nuque avec un chignon bretzel : divisez la chevelure en deux parties que vous entortillez avec les doigts, attachez-les en faisant un double nœud. Rentrez les pointes vers l’intérieur du chignon, puis piquez une épingle pour fixer.

Coup de soleil dans les cheveux

Illustration de Mademoiselle Ève

Illustration de Mademoiselle Ève

L’été, les cheveux dorent, prenant des reflets ensoleillés. Les blonds s’éclaircissent, les bruns se patinent… Bref, la chevelure rayonne. Mais, attention, l’effet soleil se travaille en subtilité si on ne veut pas avoir les cheveux complètement rôtis…

Les différentes façons d’obtenir un effet soleil

Shampoing, spray, kit, recettes naturelles, en salon : il existe plein de méthodes douces pour faire blondir ses cheveux au soleil ou sous la chaleur d’un séchoir. Attention, à part la camomille, tous ces produits contiennent de l’eau oxygénée qui décolore le cheveu de 1 à 3 tons. Évitez de vous approcher des racines et allez-y progressivement pour obtenir un éclaircissement naturel et harmonieux.

L’eau oxygénée, c’est quoi ?

Son nom scientifique est « peroxyde d’hydrogène », à la base c’est un désinfectant et un détachant. En capillaire, c’est un oxydant utilisé pour décolorer et blanchir le cheveu qui se décline en différents dosages : 10, 20 ou 30 volumes. Faites très attention si vous en utilisez : c’est un produit irritant, qui décolore de façon définitive et peut aussi brûler les cheveux.

Illustration de Mademoiselle Ève

Illustration de Mademoiselle Ève

Ce qu’il faut savoir…

Plus vous décolorez un cheveu, plus il est sensibilisé, fragilisé, et plus il devient sec. Ne vous lancez pas dans un « blond vacances » sans avoir sous la main une batterie de soins réparateurs et protecteurs. Même si vous n’avez éclairé que quelques mèches ou seulement les pointes, vous devez traiter vos cheveux comme s’ils étaient colorés, même au retour des vacances.

Voilà, vous avez toutes les cartes en main pour ne plus vous faire de cheveux blancs pendant les vacances !

Et pour une chevelure au top tout au long de l’année, repérez la hair routine adaptée à votre type de cheveu dans Mon cahier Hair beauty !

 

 

Extrait du livre
Mon cahier Hair Beauty
 
Cécile Guerrier (auteur) Retrouvez Cécile Guerrier sur son blog sur Twitter et sur Instagram
Mademoiselle Ève (illustrations intérieures) Retrouvez Mademoiselle Ève sur son blog, sur Facebook et sur Instagram
Isabelle Maroger (illustration couverture) Retrouvez Isabelle Maroger sur son blog et sur Instagram

 

Vous aimerez aussi

Téléchargez votre recap spécial gras
July 09, 2020
Je teste le voyage en solo
July 06, 2020
Test : Quelle est mon empreinte écologique ?
July 02, 2020
Téléchargez vos cocktails de l’été !
June 26, 2020
Je choisis mon yoga
June 25, 2020
Test : Osez-vous être vous ?
June 22, 2020
Téléchargez votre séance de yoga lunaire
June 21, 2020
Téléchargez votre suivi écolo
June 17, 2020
Food : recette d’une tajine veggie
May 25, 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.