Mincir en hiver : je passe à l’action


Principe du régime hypocalorique

Pour perdre du poids, il s’agit d’apporter moins de calories à votre corps par rapport à ses besoins. Il va ainsi puiser dans ses réserves de graisses pour combler le manque. C’est le principe du régime hypocalorique.

Illustration d'Isabelle Maroger

Illustration d’Isabelle Maroger

Et en hiver ?

Vous n’avez pas besoin de plus de calories l’hiver. Bien sûr qu’il fait froid et que le corps doit maintenir sa température vitale à 37 °C mais en hiver, on met le chauffage, des pulls et des manteaux !

Mais diminuer les calories ne suffit pas, il faut également manger correctement afin d’éviter les risques de carences. Un régime d’éviction, sans graisse et sans sucre, ne fera que vous affamer et vous frustrer, il ne faut donc pas les interdire… tout est question de quantité !

Illustration d'Isabelle Maroger

Illustration d’Isabelle Maroger

Mais gare au rebond ! Après un régime hypocalorique, vous devez envisager une phase de transition avant de passer à votre alimentation équilibrée afin d’éviter l’effet yo-yo. En effet, en phase de régime, le corps puise dans ses réserves mais il sera spontanément programmé pour refaire des réserves en vue d’une prochaine privation. Donc sans transition vous reprendrez les kilos perdus, voire plus.

Pensez aux fêtes de fin d’année ! Pour éviter l’effet rebond, veillez à avoir fini votre phase de stabilisation avant.

 

Indications pour suivre mon régime

Votre Cahier minceur automne-hiver vous propose 3 semaines de menus en fonction de votre profil. Complétez et entourez vos choix dans ces menus. Ceux-ci vous permettront de perdre jusqu’à 3 kg. Ces semaines de régime sont à renouveler en fonction de l’objectif de perte de poids fixé. Les semaines de stabilisation sont à suivre lorsque l’objectif est atteint et à recommencer autant de fois que les menus de régime ont été renouvelés.

Exemple : si vous renouvelez deux fois vos trois semaines de régime, vous devrez suivre deux fois vos semaines de stabilisation.

  • Des encadrés pratiques vous aideront à suivre vos menus. N’hésitez pas à consulter les encadrés des autres profils car ils vous concernent tous plus ou moins.
    Illustration d'Isabelle Maroger

    Illustration d’Isabelle Maroger

  • Il est indispensable de bien peser vos aliments afin d’obtenir le maximum de perte de poids chaque semaine. C’est une contrainte les premiers jours mais l’habitude se met vite en place.
  • Votre réussite passe aussi par la mise en place de bonnes habitudes alimentaires.
  • Pensez à boire au moins 2 litres par jour, eau, café, thé, tisanes et boissons light compris. Il est préférable de boire à distance des repas. Un seul verre au cours du repas est suffisant.
  • Mangez dans le calme, assise et lentement. L’effet de satiété ne s’installe qu’au bout de trente minutes de repas : posez vos couverts entre chaque bouchée pour ne pas avoir une sensation de faim trop vite.
  • Ne devenez pas fanatique du pèse-personne ! Pesez-vous une fois par semaine dans les mêmes conditions (le matin à jeun, par exemple).
  • L’activité physique permet d’augmenter la dépense énergétique de l’organisme et donc l’utilisation des réserves… à consommer sans modération !
    Illustration d'Isabelle Maroger

    Illustration d’Isabelle Maroger

  • Préférez l’eau plate, elle est moins riche en sel.
  • Rien de mieux qu’un thé pour se réchauffer en hiver. Il constitue un apport hydrique indispensable pour garder un transit régulier et on l’aimera aussi pour son rôle dans la prévention des maladies cardio-vasculaires et du cancer grâce aux polyphénols qu’il contient. Abusez-en !

Un repas de plus de 1 500 calories (burger, frites, soda et dessert) ne vous empêchera pas d’avoir faim deux heures après ingestion s’il est avalé en dix minutes !

Ne vous obligez pas à faire du sport si c’est pour jeter l’éponge au bout d’un mois ! Préférez les activités du quotidien : monter les escaliers à pied, ne pas prendre la voiture pour aller acheter le pain, descendre une station de bus avant votre arrêt…

  • Je dois manger au restaurant, comment faire ?

    Illustration d'Isabelle Maroger

    Illustration d’Isabelle Maroger

Il ne s’agit pas de chercher le zéro calorie… Il faut surtout manger équilibré et éviter les calories qui peuvent l’être : cacahuètes, plateau de fromages, biscuits avec le café… Choisissez un poisson ou une viande grillée (attention à l’entrecôte, trop grasse) avec des légumes et des féculents (pomme de terre au four, riz ou pain). Demandez une salade verte en entrée, tout restaurant qui se respecte vous la servira. En dessert, la salade de fruits frais est de rigueur. Ou bien ne prenez pas de dessert et accompagnez vos convives avec un thé ou un café. Et l’alcool ? De la calorie pure et dure ! Prenez un verre, trempez-y les lèvres et ne le videz pas.

  • Que faire en cas de fringale ?

    Illustration d'Isabelle Maroger

    Illustration d’Isabelle Maroger

Plutôt que de parler de fringale, il est plus intéressant de faire la distinction entre faim et envie… La faim émane du corps, elle intervient peu avant l’heure des repas. Cette faim est normale et saine, essayez de respecter des horaires fixes pour vos repas et mangez très lentement. L’envie vient plus de la tête. Vous aviez l’habitude de grignoter en dehors des repas et, le temps de casser cette habitude, vous risquez d’avoir des envies. Pendant ce cap des cinq minutes difficiles à passer, sortez de chez vous, téléphonez à une amie et, avec le temps, cette envie va s’estomper. Manger un fruit ou toute autre collation allégée ne serait pas d’un grand secours puisque le but est de se déshabituer de manger. Après quelques jours difficiles, vos efforts seront récompensés !

Il peut s’agir également d’envie compulsive suite à un stress… Et là, quoi que vous mangiez, cette envie ne passera pas. Cherchez à évacuer cette tension autrement que par l’alimentation qui n’engendrerait que de la culpabilité. Parlez avec la personne concernée ou un proche qui sera à l’écoute, extériorisez par les balades, le shopping, le sport…

  • Et le sport ?

En hiver, il fait gris, vite nuit et il fait froid. Difficile de se motiver dans ces conditions. Et pourtant, le sport est votre allié bonne humeur et silhouette de l’hiver !

  • En pratiquant une activité régulière, vous boostez votre production d’endorphines, l’hormone de la bonne humeur par excellence ! De quoi compenser le manque de soleil !
  • Le sport est plus efficace pour évacuer les tensions accumulées au cours de la journée qu’un paquet de biscuits !
  • Le sport ne vous permettra pas de perdre du poids plus rapidement mais il vous aidera à faire bouger votre silhouette.

Pensez à bien vous hydrater avant, pendant et après votre activité.

Si vous n’aimez pas courir, pas de panique ! Profitez des activités du quotidien, en montant les escaliers à pied, en laissant la voiture au garage pour conduire les enfants à l’école ou aller chercher le pain… Vous avez la flemme de ressortir le soir ? Profitez de la pause du midi pour vous oxygéner, vous serez reboostée pour le reste de la journée ! Et si vous ne supportez pas le froid, vous trouverez aisément à côté de chez vous une salle de sport ou un endroit pour pratiquer une activité physique de façon ludique (yoga, danse de salon…).

Illustration d'Isabelle Maroger

Illustration d’Isabelle Maroger

Voilà, vous savez tout. A vous de jouer ! Avec un soupçon de motivation, vous allez traverser l’hiver telle une sylphide…

 

Vous aimerez aussi

Test : Êtes-vous à l’aise avec vos émotions ?
September 07, 2020
Téléchargez votre séance de yoga spécial féminin sacré
September 03, 2020
Téléchargez votre monodiète
August 27, 2020
Je passe en mode zéro déchet cooking
August 24, 2020
Food : ma brochette asiatique
August 20, 2020
Mes huiles végétales chouchou
August 17, 2020
Téléchargez votre #hashtags addict
August 13, 2020
Test : Savez-vous lâcher prise ?
August 10, 2020
Je libère ma féminité avec le yoga féminin
August 03, 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.